Traduction technique néerlandais2018-11-30T14:27:02+01:00

Traduction technique néerlandais

LE NÉERLANDAIS CONCERNE PLUS DE
20 MILLIONS DE CONSOMMATEURS

Le régime en vigueur aux Pays-Bas est une monarchie constitutionnelle, dont le souverain est la Reine Beatrix depuis 1980. Les Pays-Bas comptent 16 millions d’habitants, dont l’unique langue officielle est le néerlandais. La langue néerlandaise est également pratiquée en Région flamande belge, qui compte près de 6 millions d’habitants.

Si les Pays-Bas sont historiquement reconnus pour leur activité marchande, l’histoire moderne a mis en avant l’activité industrielle et technologique du pays grâce au développement de Groupes internationaux tels que Philips. Pour les entreprises françaises, la langue néerlandaise concerne donc un marché de plus de 22 millions de consommateurs potentiels, entre la Belgique et les Pays-Bas. Pour les entreprises industrielles et technologiques, l’adaptation de leurs documentations sollicite des compétences à la fois linguistiques et techniques. Le plus souvent, ces entreprises font appel à des professionnels de la traduction technique, pour des raisons évidentes de gain de temps et d’efficacité.

Depuis 9 années, nous réalisons des traductions techniques pour nos clients dans des domaines technologiques très variés : défense, électronique grand public, informatique, construction, etc. Nos responsables de projet sont cadres en science ou commerce : lors de la réception d’une demande, nous évaluons la technicité du document qui nous est soumis et nous attachons à déterminer les compétences nécessaires au projet, tenant compte de la finalité de la traduction.

Pour illustrer ces propos, voici quelques exemples de traduction technique néerlandais-français ou français – néerlandais récemment traités par notre agence.

TRADUCTIONS TECHNIQUES RÉCENTES, DEPUIS OU VERS LE NÉERLANDAIS :

– Traduction spécialisée technique, du néerlandais vers le français, d’un appel d’offre concernant la commande de véhicules blindés émis par le Ministère de la Défense des Pays-Bas, pour un constructeur français de véhicules blindés légers.

– Traduction technique d’une notice de montage d’un matériel de jardinage du français vers 6 langues européennes dont le néerlandais, pour un concepteur-fabricant de systèmes de suspensions végétales modulaires.

– Captation de contenu, remise en forme et traduction technique, du français au néerlandais, de 5 fiches produit normatives de boissons à l’orange pour un groupe agroalimentaire allemand.

– Traduction spécialisée technique, du français vers le néerlandais, d’une liasse documentaire (notice de mise en service, d’entretien et de maintenance) d’une machine spéciale de conditionnement pour l’agroalimentaire pour un industriel français.

– Traduction du français vers le néerlandais d’une liste de consignes de sécurité relative à l’approvisionnement sur un centre de tri des déchets, pour un grand groupe français de traitement des déchets.

– Traduction de l’anglais au néerlandais d’une réponse à appel d’offres pour la rédaction du cahier des charges et des spécifications fonctionnelles de la refonte du système d’information d’un ministère des Pays-Bas.

PROFILS DES TRADUCTEURS TECHNIQUES

Forts de notre expérience de 6 années dans le domaine de la traduction technique, nous affectons chaque mois 90% de nos projets techniques à des traducteurs référencés au sein de l’Agence, ayant déjà fait leurs preuves sur des projets que nous leur avons confiés. Ces traducteurs peuvent avoir soit des diplômes techniques (le plus répandu étant celui d’ingénieur ou, selon la norme Européenne, le « grade de Mastère » en science ou technique), soit sont traducteurs professionnels avec une expérience très significative dans le domaine de la traduction technique. Le mode de sélection de nos « nouveaux » traducteurs techniques français, belges ou néerlandais est rigoureusement identique et s’appuie sur les outils de ressources humaines classiques : CV, entretien, contrôles de références, tests.

Pour chaque projet, nous apportons notre expertise pour définir quel profil est nécessaire pour obtenir le niveau de qualité souhaité. Ainsi, dans certains domaines très pointus, nous allons rechercher un traducteur expérimenté dans le domaine précis, alors que d’autres projets plus « classiques » justifient l’intervention d’un traducteur technique généraliste.